L'accompagnement psychologique vise à accompagner le patient atteint d'une maladie grave, par la présence et l'écoute, ce qui permet  la réduction de l'anxiété par le soutien psychologique. C'est une approche de la maladie à partir du malade en tant que personne globale et plus seulement une pathologie ou un symptôme.

La réduction de l'anxiété et du stress permet d'apaiser également l'organisme et ainsi lui permettre d'être plus efficace dans sa lutte contre la maladie (système immunitaire renforcé, équilibre hormonal...).

De même, la douleur est souvent liée à la peur. De fait, l'identification et le traitement de la peur amènent souvent par contre coup une diminution de la douleur.

Enfin, cet appui permet au malade d'être acteur de sa guérison en mobilisant ses ressources internes et ses facultés d'auto-guérison.

L'accompagnement psychologique ne peut en aucun cas se substituer au traitement mais simplement en améliorer l'efficacité.

SANTOR_263